étude: Projet de fabrication de pellets en appoint d’une exploitation agricole, avec des résidus de débroussaillage et forestiers

étude : Projet de fabrication de pellets en ressource d’appoint dans une exploitation agricole, en complément d’une exploitation ayant déjà des tracteurs et engins de coupe.

1 -Les objectifs

Rentabiliser le débroussaillage des anciens prés et en faire une ressource d’appoint pour une exploitation agricole.
Capacité de production : 300 kg à 500 kg de pellets par personne, à l’heure.
Matériaux à traiter : plantes ligneuses : noisetiers, résidus d’exploitations forestières ( branches … ), fougères.

Deux machines : Le moteur de ces machines est l’utilisation du moteur du tracteur, avec une prise de force. L’intérêt est d’avoir un moteur conséquent > 70 CV, pour une production conséquente. Et en évitant d’acheter des moteurs supplémentaires.

  • Broyeur
  • Presse à pellets.

à suivre …

En bonus, méthanisation des plantes non ligneuses (fougères, orties, herbes, feuille) pour produire du méthane comprimé comme combustible pour les tracteurs

2- Le matériel


Fabriquer ses propres granulés de bois

Vous avez envie de fabriquer vous-mêmes vos granulés de bois ?
Avec des broyeurs à branchages, déchiqueteuses et des presses à pellets à prix abordable. Les pellets se vendent environ à 0,33 € le kg soit 5 € le sac de 15 kg. 09/2022, les prix ont doublés. 11/2003, ça rebaisse !

Important: Si les pellets (granulés de bois) se fabriquent généralement avec les résidus de scieries ou branches (rémanents) ou même de bois entiers broyés (râpés), ils peuvent se faire de manière artisanale avec les produits du débroussaillage de friches (noisetiers, ronces, robiniers/faux acacias, Miscanthus, herbe, fougères, orties ) à prix compétitifs (plus facile à broyer) et de manière locale. ça permet de valoriser en partie ou en totalité le défrichage.

Ces machines peuvent être achetées par des entreprises artisanales, agriculteurs, ou même des collectifs d’habitants, pour produire des pellets.

Matières:  Feuillus, résineux, fougères (végétaux) …… à suivre.

Tutorial :

Les étapes pour fabriquer ses pellets :

  1. Broyage du bois avec le broyeur de branches :
    Soit en 2 passes pour un broyeur à couteaux et marteaux, soit avec 2 machines.
    Il faut d’abord procéder à un premier broyage grossier du bois.
    – Broyeur thermique Ceccato Tritone One Avis sur les broyeurs
    – broyeurs de branches et végétaux
  2. Effectuer un deuxième broyage, fin < 6mm:
    Le produit issu du premier broyage doit être introduit à nouveau dans le broyeur de branches. broyage de la matière, bois sec
  3.  Séchage du broyat :
    Le bois à hacher doit être vert, il faut sécher le broyat pendant un mois. Le degré d’humidité   doit être entre 10 et 14%.
    utile: Bâche de séchage  pour plaquettes de bois
  4. Une fois le broyat sec, il faudra le transformer en granulés avec une presse à pellets.

3-Fonctionnement d’une presse à pellets

Deux  tambours compressent la sciure et la font passer dans une grille perforée pour générer des micro-tiges, qui sont ensuite cassées par une plaque métallique.
Tambours verticaux dans les grandes presses et horizontaux dans les petites.

 

détail d’une presse de fabrication de pellets. Compression de la sciure en granulés.
Cliquez pour voir la vidéo

éclaté d’un tambour à pellets .