Microentreprise hightech (mécanique) rurale

Terminologie

Terme à trouver. Le Low (cost) HighTech  DIY (fabriqué soi-même), une nouvelle économie rurale, microentreprise hightech (mécanique) rurale.
Artisanat tech, individual tech, small-tech, micro-tech, easy-tech.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Low-tech#Le_low-cost

Les grandes exploitations forestières mécanisées à gros capitaux (araignées, broyeurs, … ) gigantesques. rendement faible, donc gros débits pour rentabiliser, coupes rases presque obligatoires.

L’exploitation de la biomasse des friches (arbustes, ronces, fougères, herbes), avec la technologie appropriée et à bas cout permettrait de rentabiliser en partie ou en totalité leurs défrichements. Et serait même compétitive par rapport à l’agriculture traditionnelle de montagne. On a même vu dans certains coins, des exploitants transformer en pellets combustibles de balles de foin.

L’exploitation rentable des microressources demande une certaine technicité, micromachines copiant les grosses, mais compliqués, pas forcément chères

Micromachines pouvant être réalisés par des bons bricoleurs, OS, équipés, mais à peu de frais (bon technicien)

Demande de connaître les principes techniques à miniaturiser, pas forcément été ingénieur.
Assez répandu en Russie et en Europe de l’Est, ou si la population a peu de moyens de l’état, ils compensent en étant inventif et bricoleurs.

Machines pouvant être numériques pilotées par des microcontrôleurs (style Arduino, Raspberry pi) démocratisés et popularisés..

économie, rentable cout de production individuel compétitif par rapport aux grosses sociétés..

intermédiaire entre un fablab mécanique et un miniatelier (micro-usine)